Guide à télécharger

Méthode
Alkékenge   En choisir une belle, bien mûre. La couper en deux horizontalement afin de récupérer la pulpe à la cuillère. Mettre la pulpe avec un peu d’eau (reposée ou minérale) dans un bocal couvert d’un film percé. Laisser fermenter quelques jours dans un endroit tempéré en remuant le soir (la fermentation tue les maladies qui pourraient être présentes). Jeter à la cuillère la couche flottante, fermentée. Nettoyer les graines à l’eau dans une passoire et bien les égoutter. Laisser sécher les graines étalées sur une assiette au soleil. La plupart des alkékenges ne se croisent pas facilement entre elles.

 

Amaranthe   Attendre les premières gelées avant de la récolter pour un maximum de maturation. le gel peut aider les grains à se détacher. On coupe les tiges. On laisse 1-2j la tête en bas dans des bacs pour que les grains tombent. Puis on bat pour récupérer le plus de grain. Tamiser. Faire sécher sur un plateau quelques jours. Pour ne garder que les graines de bonne qualité, on souffle au séchoir à cheveux.

 

Aneth   Tuteurer de beaux pieds. Septembre/Octobre, cueillir les ombelles brunâtres et sécher à l’ombre. Battre dans un sac en papier.

 

Arroche   Laisser quelques tiges monter à graines, couper et sécher tête en bas. Rare hybridation entre deux variétés. Isoler les pieds par prudence dans un grand sachet.

 

Aubergine   Auto-féconde. Isolement si proximité (20m) d’autres aubergines. Fruit totalement mur. Coloration brune ou jaune, et flétrit. Couper l’aubergine en deux. Récupérer les graines a l’intérieur. Les faire sécher au soleil pendant une semaine.

 

Basilic   Allogame. risque d’hybridation. Isoler chaque sorte de basilic de 50 à 100 m ou par espacement des floraisons. Monte très facilement à graines. Les épis doivent roussir. Couper et étaler sur un drap à l’air. Égrener et ensacher. La germination des graines l’année suivante, est généralement très bonne.

 

Betterave   Pollinisation par le vent. Bisannuelle. Isolation de 500m à 1km. Au printemps, replanter une betterave de l’année précédente. Elle va alors monter en graines. Dès que les semences commencent à tomber, faire sécher.

 

Bourrache   Intervenir lorsque les graines sont bien matures. En effet, une fois la fleur tombée, le calice se referme sur les 4 graines encore immatures (vertes clair). Au fur et à mesure de la maturation des graines le calice va se rouvrir pour laisser apparaître ces 4 graines maintenant bien noires. C’est à ce moment là qu’il faut intervenir. Pour cela, placez votre main sous un calice et grattez légèrement les graines. Si elles ne tombent pas, elles ne sont pas matures. Mieux vaux attendre le lendemain. En revanche si elles sont matures, faites très attention car vous risqueriez de les faire tomber au sol avant d’avoir pu les récolter. Lors de la pleine saison de récolte des graines, à partir d’août, il vous suffit d’étendre un mouchoir en tissu ou un torchon au pied du plant, à même le sol si possible ou bien de le tendre avec 4 piquets aux angles (un peu comme un hamac). Les graines matures tombent toutes seules. Elles se retrouvent donc d’elles même dans le tissu. Récolter tous les jours jusqu’à épuisement! Puis, laissez sécher vos graines une semaine au soleil dans un endroit sec.

 

Calebasse   L’espèce Lagenaria, distinctes des autres espèces comestibles Cucurbita (Pepo, Mochata, Maxima) = courges, courgettes, citrouilles… et Cucumis (Pépo et Melo) = concombres et melons donc pas de risque de croisements. Vous pouvez la planter chaque année sans aucun risque de croisement.

 

Capucine   Ramasser les grosses graines après les fleurs fanées, au courant de l’été et surtout en automne, la capucine étant une fleur assez tardive. Peut se ressemer toute seule.

 

Carotte   Conserver quelques belles carottes en cave, durant l’hiver. Dans les régions chaudes, elles peuvent rester en place. Replanter en février-mars, en espaçant de 60 cm environ. Ne garder que les ombelles, les plus belles et couper les autres. (primaires). Enlever si possible les carottes sauvages s’il y en a à proximité ou isoler par un filet anti-insecte. Il est possible de les goûter du bas jusqu’à quelques cm du collet pour la sélection. Utiliser 6 à 20 pieds.

 

Céleri   Les raves doivent être conservés en cave en hiver, puis replantés au printemps. Les autres peuvent rester à l’extérieur, mais en les protégeant des grands froids. Ils montent tous en graine l’année suivant leur semis. Ont tendance à revenir parfois spontanément si les semis tombent.

 

Chou   Isolation de 500m minimum entre deux variétés. Ouvrir la pomme peut faciliter la floraison. Récolte des graines vers juin/juillet avant que les siliques ne soient trop sèches sous risque de pertes importantes puis laisser sécher encore.

 

Ciboulette   Difficile à réussir (aléas climatiques). Mettre en réserve des graines les années propices… laisser monter à fleur. Pincer l’extrémité des rameaux, les fleurs de la base donneront les semences. Récoltées en août-septembre, un peu avant maturité, puis séchées dans leur cosse.

 

Concombre   Allogame et auto-fertile. Hybridation croisée facile. Isolement nécessaire. Choisir un concombre sur un pied très sain, que l’on laissera grossir. Attendre jusqu’à ce qu’il soit fripé et jauni. L’arracher, le couper en deux sur le sens de la longueur, retirer et laver les graines. Mettre celles-ci sur un papier journal et les laisser sécher plusieurs jours à température ambiante.

 

Coquelourde   Semis naturel en toutes périodes.

 

Coriandre   Attendre que les ombelles brunissent. Laissez les ombelles sécher à l’ombre dans un local aéré.

 

Cosmos   Récupérer les graines lorsqu’elles forment une étoile, bien sèches et brunes.

 

Courge  Choisir les pieds correspondant au type. Le soir, repérer les fleurs fermées qui vont s’ouvrir, mâles et femelles (la femelle porte un pédoncule plus proéminent). Il faut les fermer précautionneusement soit avec une pince à cheveux, à linge ou un bout de scotch. Au matin, enlever la pince d’une fleur mâle. Couper la fleur, ôter les pétales et badigeonner avec ce pinceau l’intérieur d’une fleur femelle qui s’ouvre en ôtant la pince. Refermer la fleur femelle et repérer votre fleur fécondée (à l’aide d’une ficelle ). Du fruit à pleine maturité, couper la courgette en deux. Récupérer les graines a l’aide d’une cuillère. Les faire sécher au soleil pendant plusieurs semaines.

 

Courgette  Choisir les pieds correspondant au type. Le soir, repérer les fleurs fermées qui vont s’ouvrir, males et femelles (la femelle porte un pédoncule plus proéminent). Il faut les fermer précautionneusement soit avec une pince à cheveux, à linge ou un bout de scotch. Au matin, enlever la pince d’une fleur mâle. Couper la fleur,ôter les pétales et badigeonner avec ce pinceau l’intérieur d’une fleur femelle qui s’ouvre en ôtant la pince. Refermer la fleur femelle et repérer votre fleur fécondée (à l’aide d’une ficelle ). Du fruit à pleine maturité, couper la courgette en deux. Récupérer les graines a l’aide d’une cuillère. Les faire sécher au soleil pendant plusieurs semaines.

 

Cresson  Monte facilement à graines. Les silicules contiennent les graines. Attendre qu’elles foncent et se détachent pour couper les tiges. Mettre à l’ombre pour laisser mûrir et sécher. Battre pour récupérer les semences.

 

Cyclanthère   Isolation de 1km entre cyclanthères (fécondation croisée prédominante). Pollinisation manuelle possible comme les courges. Se resème facilement.

 

Épinard   Annuelle ou bisannuelle selon la date du semis. Donne de grosses graines faciles à récupérer.

 

Fève   Laisser pousser les premières cosses qui donneront les meilleurs semences, jusqu’au noircissement et sèches. Distance d’isolation à 50m d’une autre variété de fève. Un passage au congélateur est recommandé pour les éventuels parasites.

 

haricot  Les premières gousses mûres fournissent les meilleures semences. Les laisser jusqu’à ce qu’ils brunissent. Choisir les plus gros dans les gousses ayant donné beaucoup de beaux grains. Il est possible de prendre tout le plant et de le conserver à l’envers. Distance d’isolation de 10 à 50m d’un autre haricot. Récolter les gousses progressivement. Passage au congélateur recommandé contre les parasites (bruches entres autres)

 

Laitue   Autogame. Isoler de 1 à 2 mètres. Laissez sécher les graines sur pied. Mettre un sac plastique autour des ombelles. Ne pas prendre les graines d’un pied qui est monté trop vite. Jusqu’à 10000 graines par pieds !

 

Lin   Après avoir arraché (le lin ne se coupe pas) et rouissage, le lin est bien sec. Pour récupérer les graines, il suffit de presser les capsules. Elles contiennent une dizaine de graines.

 

Maceron   Récupérer les semences lorsque les graines sont bien noires. Se ressème facilement seul.

 

Mâche   Laisser les plus belles en place. Elles montent en graines l’année suivante. Les graines tombent très facilement : arracher avec un peu de terre juste avant pleine maturité pour faire sécher à l’ombre et battre ensuite. Les graines de mâche âgées de deux ans germent mieux que les semences nouvelles.

 

Melon   Nettoyer délicatement à l’eau les graines de melon dans une fine passoire. Trier les graines dans un bol d’eau, en jetant celles qui flottent. Faire sécher au soleil pendant un jour puis à l’ombre pendant une semaine ou deux, en les remuant régulièrement pour qu’elles sèchent de manière homogène.

 

Navet   Planter un navet de l’année précédente, qui va monter en graines. Faciles à récolter, mais à surveiller car elles  tombent facilement à maturité.
Oeillet d’Inde   Autogame. Récolter lorsque les réceptacles sont bien secs ou faire sécher. Puis faire tomber les graines en roulant les réceptacles entre les doigts.

 

Oignon   Isolation 400m. Idéalement 20 porte-graines. Récolter de beaux bulbes à maturité. Conserver à l’abri à basse température afin qu’ils ne redémarrent pas trop vite. Planter au printemps. Tuteurer ensuite. Vers Août, on peut récolter en coupant la hampe entière que l’on conserve telle que, suspendues en botte s’il y en a plusieurs.

 

Oseille   Mieux vaut récolter la graine sur de l’oseille de semis que sur de l’oseille provenant d’éclats de vieux pieds. Quant à sa récolte, elle ne présente aucune difficulté. Celle qui se détache la première est la meilleure.

 

Panais   Conserver quelques beaux panais en cave, durant l’hiver. Replanter en février-mars, en espaçant de 60 cm environ. Ne garder que les ombelles, les plus belles et couper les autres. Enlever si possible les carottes sauvages s’il y en a à proximité.

 

Persil   Il monte en graines l’année suivant le semis. Protéger éventuellement un peu la racine par grand froid. Les graines sont bien accrochées et doivent être enlevées manuellement.

 

Phacélie   Récolter quand les graines sont en grande partie brunes et sèches. Couper les tiges à la base et les suspendre à l’abri pour qu’elles sèchent bien. Réduire en poudre pour extraire les graines des cosses. Séparer les gros débris. Séparer dans l’eau le reste des petits débris qui flottent. Bien faire sécher dans une assiette.

 

Piment   Isolation piments/poivrons de 50m. Les piments doivent arriver à pleine maturité. Les graines sont alors à peu près sèches. Ajouter une journée de séchage et ensacher.

 

Poireau   On peut laisser en place ou mettre en jauge pendant l’hiver pour replanter au printemps. Monte au printemps. Un peu comme l’oignon, les graines mûrissent et tiennent bien sur pied. Éventuellement tuteurer. Attention : une fois récolté il n’est plus évident de les distinguer des oignons… Il faut donc bien les marquer, si on conserve les deux simultanément.

 

Pois   Attendre jusqu’à la mort du pied. Très faible pollinisation croisée.

 

Pois Chiche   Récolter quand les gousses sont bien sèches, et brunes. Sélectionner les grains beaux et sains.

 

Pommier  Rares sont les pommiers issus de pépins qui donnent de bonnes pommes. Le semis de la plupart des cultivars donnent 90 à 99% de mauvaises pommes, différentes de l’original. On utilise cet arbre comme un pommier franc, sur lequel on peut greffer une variété de notre choix.

 

Radis   Font des graines à la fin de l’été pour les radis semés au printemps. Pour les radis d’hiver on garde en cave et l’on plante le radis au printemps suivant, afin qu’il monte en graine au printemps. Graines en été.

 

Rhubarbe   Nous ne prenons de graines que sur des plantes provenant de semis, non d’éclats, et âgées de trois ans au moins. Nous ne touchons pas aux feuilles des pieds qui sont disposés à nous donner de la fleur; nous les labourons et les arrosons de temps en temps avec un mélange d’eau et de purin. La semence mûrit sur pied et ne présente aucune difficulté pour la récolte.

 

Roquette   Sélectionner des pieds sains. Les graines sont contenues dans les siliques. Attendre qu’elles foncent. Faire sécher le pied à l’ombre. Dans un sac, battre les plants. Nettoyer a l’aide de tamis ou d’un soufflage.

 

Salsifi   Semer en septembre ou en mars et donner tous nos soins au légume pendant une année entière. Si des pieds montent à fleur, nous les pinçons. La graine de la seconde année est la seule bonne. A cet effet il est d’usage de réserver une planche ou une partie de planche qu’on abandonne à elle-même. Il vaudrait mieux, au printemps de la seconde année, arracher, choisir les plus belles et les replanter en terrain riche, à 15 ou 20 centimètres de distance. A mesure que les aigrettes blanches annoncent la maturité de la semence, on procède à la récolte, et autant que possible par un temps sec.

 

Souci   Une fois les fleurs fanées (bien sèches), les graines sont formées et sont arrivées à maturité (de couleur marron). Couper la fleur, et recueillir les graines.

 

Spartier   Les gousses s’ouvrent, souvent de façon sonore avec un bruit sec et répandent leurs graines autour de la plante mère, pour propager les semences.

 

Tabac   Cueillir la capsule quand elle est bien sèche et extraire les petites graines.

 

Tagète   Attendre que la fleur sèche et récupérer les graines pour les faire sécher encore une semaine.

 

Tétragone   Les graines se forment à la base des feuilles. Elles tombent progressivement. Elles sont mures lorsqu’elles noircissent.

 

Tomate   Choisir une belle tomate bien mûre. La couper en deux horizontalement afin de récupérer la pulpe à la cuillère. Mettre la pulpe avec un peu d’eau (reposée ou minérale) dans un bocal couvert d’un film percé. Laisser fermenter quelques jours dans un endroit tempéré en remuant le soir (la fermentation tue les maladies qui pourraient être présentes). Jeter à la cuillère la couche flottante, fermentée. Nettoyer les graines à l’eau dans une passoire et bien les égoutter. Laisser sécher les graines étalées sur une assiette au soleil. La plupart des tomates ne se croisent pas facilement entre elles.

 

Topinambour Même un fragment en terre du tubercule peut repousser l’année suivante.